12 OCTOBRE : JOUR DE L'HISPANITÉ

Discours de Mariano Rajoy


“Nous sommes les Hispaniques d’Europe et je crois en l’Amérique latine et les Latino-américains”

Le premier ministre espagnol Mariano Rajoy a prononcé le 12 octobre dernier, jour de l’hispanité, un long discours intitulé Nous sommes les Hispaniques d’Europe” paru dans le journal El País.

Il insiste sur le fait qu’il croit en l’Amérique latine et ses habitants, indépendamment de l’aspect économique, parce que le grand atout de notre politique extérieure, ce sont les personnes”. “Un candidat à l’investiture de son parti, pour la présidence d’un grand pays, a annoncé sa candidature en disqualifiant les mexicains, et de façon générale tous les Hispaniques. En tant qu’espagnol, je suis fier de me sentir un hispanique d’Europe, et en tant que président du gouvernement d’Espagne, je veux célébrer le jour de l’hispanité comme il doit l’être : en soulignant la contribution importante des latino-américains à notre développement. Le 12 octobre est le jour de tous les Hispaniques. Nous, qui sommes d’Europe, avons le devoir de réaffirmer notre fierté d’appartenir à une communauté dynamique et entreprenante, pleine de valeurs et de talent : une force positive pour le monde.

L’Espagne n’oublie pas ses héros, parmi lesquels il y a de nombreux immigrants latino-américains. Environ 6 000 d’entre eux ont intégré nos forces armées, beaucoup participant aux missions les plus dangereuses pour le maintien de la paix. Le nombre d’immigrés latino-américains qui vivent en Espagne s’élève à 1 263 114 (données du Ministère de l’Intérieur). Et, seulement depuis l’année 2000, 1 242 962 d’entre eux ont acquis la nationalité espagnole sans renoncer à leur nationalité d’origine, réalisant ainsi leur rêve d’un avenir meilleur. Ce qui veut dire qu’au moins deux millions et demi de latino-américains vivent en Espagne, dont la plupart sont aussi nos compatriotes.

Nous, les Espagnols, avons été de grands émigrants, et aujourd’hui nous sommes solidaires, comme ils le furent avec nous. En Amérique, nous avons trouvé un horizon de liberté. L’hispanité a été le grand refuge de “l’espagnol de l’exode et des larmes” qu’a décrit notre grand poète León Felipe. Dans la patrie de la langue partagée, nous avons trouvé de nouvelles forces. Aujourd’hui 1 372 775 Espagnols vivent en Amérique latine.

“Grâce à cette hispanité sans frontières nous sommes aujourd’hui une société mature, ouverte et multiculturelle. L’Espagne est une des principales destinations de la migration mondiale. Nous vivons en harmonie avec plus de 130 nationalités différentes, et n’en sommes que meilleurs. Je crois en l’Amérique latine et les Latino-américains. Œuvrons pour une relation d’égal à égal, basée sur le bénéfice des citoyens”. Il a conclu : “En ce jour de l’hispanité, nous devons, nous les hispaniques d’Europe, nous remémorer ce que nous sommes et ce que nous devons aux Hispaniques d’Amérique. C’est le moment de leur rendre grâce.”

Traduction et adaptation de
Catherine TRAULLÉ

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie