CHRONOS

L'actualité hebdomadaire


Les faits de l’actualité du 18 au 25 mai 2014

18 mai – BRÉSIL – Au Parc national de Serra da Capivara dans l’État de Piauí (Nord-Est), depuis les années soixante-dix, l’archéologue franco-brésilienne Paulista Niède Guidon, poursuit ses recherches qui ont commencé avec les premières fouilles dans la Serra da Capivara. Celles-ci ont renforcé sa thèse controversée par des archéologues nord-américains selon laquelle l’homme serait venu sur le continent il y a 100 000 ans. Pour elle, l’homme était venu directement d’Afrique en Amérique du Sud alors que les chercheurs nord-américains disent que l’homme est venu d’Asie, à pied, jusqu’au Nouveau-Mexique (États-Unis) il y a 11500 années. Il se serait ensuite propagé à travers l’Amérique du Nord et aurait  peuplé le sud.

19 mai – COLOMBIE – La Colombie est en deuil de la mort de 32 enfants qui ont péris dans les flammes lorsque leur bus à exploser à Fundación, une ville à 700 km au nord de Bogotá. Au moins 20 enfants ont été blessés et ont été conduis dans des cliniques de Santa Marta, la capitale du département de Magdalena dans les Caraïbes colombiennes. Après que le conducteur, qui n’avait pas de permis de conduire, se soit enfui, les enquêteurs ont examiné si la tragédie aurait pu être due au transport illégal d’essence.

19 mai – CUBA – Un éventail de personnalités de tout bord a demandé au président Barack Obama de nouveaux gestes pour qu’il modère l’embargo imposé à Cuba depuis plus de 50 années. Parmi les signataires se trouvent aussi bien des démocrates que des républicains, des militaires et des analystes politiques. Un des signataires est Jeffrey Davidow, qui a été secrétaire d’État adjoint des Affaires de l’Hémisphère Occidental entre 1996 et 1998, pendant la présidence du démocrate Bill Clinton.

19 mai – CHILI – La présidente Michelle Bachelet a présenté sa réforme sur l’éducation pour surmonter les inégalités en signant les premiers projets de loi qui visent à assurer un système gratuit et  qu’elle a décrit comme la réforme “la plus importante que le Chili a présenté au cours des 50 dernières années ”. “Nous respectons ce que nous avons promis : démarrer un processus pour assurer la qualité et l’accès à l’éducation gratuite”, a déclaré la présidente au Palacio de la Moneda.

20 mai – VENEZUELA – Les positions du gouvernement et de l’opposition sont proches de reprendre le dialogue. La mission de l’Union sud-américaine des nations au Venezuela permet un certain optimisme sur le retour de la négociation entre les deux parties de “continuer à travailler pour trouver des solutions qui profitent à tous les Vénézuéliens”, a souligné l’ambassadeur du Vatican dans le pays.

20 mai – GUATEMALA – Le juge de la Audiencia Nacional, Santiago Pedraz, a émis un décret dans lequel il explique que la réforme de la loi de la justice universelle approuvé en urgence au Parlement par le Parti populaire ne l’empêchera pas de continuer à enquêter sur les crimes au Guatemala. Il poursuivra le processus commencé en 2003 à l’initiative de la prix Nobel de la paix Rigoberta Menchú contre huit anciens hauts dirigeants guatémaltèques accusés de génocide, terrorisme et torture. Le nombre de morts dans le massacre des communautés mayas causé par la répression de l’armée du Guatemala entre 1962 et 1996 a atteint 200 000 personnes, morts ou disparus, selon l’ONU. « Un peuple sans mémoire répète les atrocités » a dit Rigoberta Menchú.

20 mai – AMÉRIQUE CENTRALE – En près de 40 ans la région est affectée par la pire épidémie de rouille des plants de café  qui cause d’énormes pertes en Amérique centrale. Les États-Unis craignent que cela ne déstabilise la région et accroisse l’insécurité et la migration vers le nord. C’est pourquoi son gouvernement a annoncé qu’il fera un don de cinq millions de dollars (3,6 millions d’euros) à la recherche agricole à l’Université du Texas pour tenter d’arrêter la progression de l’épidémie.

21 mai – CUBA – Le gouvernement cubain a réagi presque immédiatement à la mise en œuvre de 14ymedio, le journal numérique dirigé par l’opposante blogueuse Yoani Sánchez. Selon France Presse, si vous essayez d’accéder à 14ymedio à partir d’un ordinateur cubain, l’utilisateur est automatiquement dirigé vers une page web avec plusieurs articles attaquant le blogueuse.

21 mai – CHILI – La présidente Michelle Bachelet a franchi une première étape pour légaliser l’avortement au Chili. “Le Chili doit faire face dans un débat mature, éclairé et réfléchi de cette réalité (l’avortement), en débattant au Parlement un projet de loi pour dépénaliser l’avortement en cas de risque pour la vie de la mère, de viol et de non viabilité du fœtus” a déclaré la présidente. “Chaque avortement dans le pays est un signe que notre société est en retard, parce que la prévention n’a pas eu les résultats escomptés”, a-t-elle ajouté.

22 mai – BRÉSIL – Les conducteurs et responsables de la collecte du ticket de bus ont interrompu leurs activités dans les deux plus grandes villes du Brésil, Rio de Janeiro et São Paulo. La police civile a arrêté le travail pendant 24 heures dans 13 des 27 États du pays. Les agents de la police fédérale et la police de la route ont engagé une marche à Brasilia, la capitale, pour réclamer une nouvelle politique de sécurité publique. Les travailleurs de 30 musées publics ne répondent plus aux visiteurs dans plusieurs villes. Les enseignants des réseaux municipaux de l’éducation ne donnent plus de cours depuis près de 30 jours à São Paulo. La vague de grèves qui agite le Brésil depuis avril s’intensifie à la veille du Mondial.

22 mai – ARGENTINE – En Argentine, 33, 5 % des employés n’ont pas de sécurité sociale. Dans l’ensemble de l’Amérique latine, 58 % des travailleurs dans les entreprises de moins de cinq travailleurs sont dans la même situation. C’est le cas également dans 15 % des entreprises de plus de cinq travailleurs et 65 % des travailleurs domestiques. Même 7 % des employés de l’État lui-même sont privés de contributions aux systèmes de santé ou de pension. Un fléau que veut corriger la loi contre le travail au noir ou informel que le Congrès a adopté avec les partisans du gouvernement et la plupart de l’opposition, qui cependant, s’interroge sur son efficacité. Les subventions aux sociétés de travailleurs en situation irrégulière sont supprimées.

21 mai – VENEZUELA – Jaime Lusinchi – président entre 1984 et 1989 – est décédé à Caracas à l’âge de 89 ans. Il avait jeté les bases de la réforme et la modernisation de l’État. Médecin de profession Jaime Lusinchi a été l’un des dirigeants historiques du Parti de l’Action Démocratique, qui, jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chávez, a été le parti dominant des gouvernements civils de l’époque.

22 mai – GUATEMALA – Devant un juge fédéral du district sud de New York, James Patterson, l’ex-président du Guatemala Alfonso Portillo Cabrera (2000-2004) a été condamné à 70 mois de prison pour conspiration en vue de blanchiment d’argent. Alors qu’il avait été extradé aux États-Unis le 28 mai 2013, il a été reconnu coupable du délit le 19 mars dernier. Malgré sa condamnation, au moins deux partis sont en lice pour présenter Alfonso Portillo comme un candidat possible pour un siège à l’Assemblée législative à partir de janvier 2016.

23 mai – NICARAGUA – Les membres de la Conférence épiscopale de l’Église catholique du Nicaragua (CEN) a remis au président Daniel Ortega un document de 16 pages, dans lequel  les évêques ont demandé au président d’organiser un dialogue national, le respect des institutions et des élections transparentes. Une demande répétée lors de leur rencontre à huis clos avec le président. “Dans un pays comme le Nicaragua et le respect de la force institutionnelle de personnage acquiert urgence politique”, a déclaré les évêques.

23 mai – CUBA – Le chef du mouvement dissident Dames en blan , Berta Soler , et six autres des dizaines de femmes au sein de l’organisation ont été arrêtées tout en essayant d’exercer une activité à son siège à La Havane. Plus de 400 dissidents et défenseurs des droits humains ont été arrêtés à Cuba dans les deux dernières semaines.

23 mai – SALVADOR – La violence criminelle qui s’est déchaînée ces derniers jours, a généré une grande incertitude sociale : les autorités ont déclaré deux massacres dans différents lieux du pays qui ont tué 12 personnes, mais ils ne sont pas les seuls selon la Police nationale civile (PNC). Le ministre de la Justice et de la Sécurité, Ricardo Perdomo a dit que les groupes criminels ont des plans pour déstabiliser la transition politique qui culminera  en juin prochain avec la première présidence de l’ancien guérillero Salvador Sánchez Ceren, vainqueur des élections de mars dernier.

24 mai – MEXIQUE – Le sous-commandant Marcos, est la personne qui a créé le personnage qui a éclaté dans la jungle du Chiapas en janvier 1994 lors du soulèvement armé de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN) contre l’injustice et l’État mexicain. Rafael Guillén Vicente, le sous-commandant Marcos, est réapparu après cinq ans d’absence qui étaient plein de spéculations sur son état de santé, pour participer à un hommage à José Luis López Solís, connue sous le nom Galeano, un enseignant zapatiste assassiné à La Realidad le 2 mai dernier. Rafael Guillen, 57 ans, a donné une conférence de presse et a annoncé que son personnage a cessé d’exister. Marcos est devenu le sous-commandant insurgé Galeano.

25 mai – COLOMBIE – L’ancien président Alvaro Uribe, partisan de la manière forte contre les guérillas, n’était pas candidat, mais il a été le grand gagnant du premier tour de l’élection présidentielle en Colombie. Son poulain, Oscar Ivan Zuluaga, candidat de la droite dure, est arrivé en tête du scrutin avec 29, 25 % des voix. Ancien ministre de l’Économie, Oscar Ivan Zuluaga était largement inconnu du grand public il y a trois mois. Le président Juan Manuel Santos (centre droit) a, quant à lui, obtenu 25, 69 % des suffrages. Le second tour [photo], prévu pour le 15 juin, s’annonce serré. Seuls 13,2 millions sur les 33 millions d’électeurs sont allés voter, soit 40 % du total. Et 6 % des votants ont voté blanc.

Guy MANSUY

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie