CINÉMA

CANNES 2014


Cannes 2014, le cru latino.

Le Festival de Cannes se déroulera du 15 au 25 mai prochain, pour la 67ème édition. Ce rendez-vous annuel qui a vu le jour en 1946, nous avait habitués ces dernières années à pléthore de films latinos. Ce ne sera pas le cas cette année, mais chaque section propose un film.

Tout d’abord un film argentin sera en compétition officielle. Il s’agit de Relatos Salvajes réalisé par Damian Szifron. Il s’agit d’un cinéaste peu connu si ce n’est par un film multi primé Tiempo de valientes en 2005. Il a fait aussi des séries à la télévision. Par contre l’interprétation comprend Ricardo Darín (Dans ses yeux), Leonardo Sbaraglia et Darío Grandinetti que l’on avait vu dans Parle avec elle d’Almodovar qui a coproduit le film. Le sujet : vulnérables face à une réalité trouble et imprévisible, les personnages traversent la frontière qui sépare la civilisation de la barbarie.

Dans la section Un certain regard, on pourra voir un autre film argentin Jauja (Paradis Terrestre) de Lisandro Alonso dont on a pu voir La libertad (2001) et Liverpool (2008). Jauja raconte l’itinéraire d’un père, joué par Viggo Mortensen, et de son fils du Danemark jusqu’au désert.

Dans les sections parallèles, on pourra découvrir à la Semaine de la critique Gente de bien, 1er film colombien de Franco Lolli, centré, lui aussi, sur la relation entre un enfant et son père. À la Quinzaine des réalisateurs sera présenté Refugiado de Diego Lerman, encore un argentin, à qui l’on doit quelques magnifiques films comme Tan de Repente (2002) ou L’œil invisible (2010).

Il n’y aura donc pas cette année de films brésilien ou mexicain car le dernier film d’Alejandro González Iñárritu, le réalisateur d’Amours chiennes et de Babel ne serait pas prêt. L’Amérique latine ne sera pas représentée non plus en court métrage ou en Cinéfondation, la section des films d’école de cinéma.

Alain LIATARD

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie