Bientôt sur Arte

Retour sur la civilisation maya


« Le code maya enfin déchiffré », documentaire diffusé ce samedi 3 mars à 20 h 50 sur Arte

Le documentaire Le code maya enfin déchiffré, réalisé par l’américain David Lebrun est un magnifique témoignage sur la civilisation maya, et sa mystérieuse écriture, restée indéchiffrable pendant quatre siècles. Selon le New York Times, c’est « l’une des plus formidables histoires de découverte scientifique du XXᵉ siècle ». Le documentaire sera diffusé samedi 3 mars à 20 h 50 sur Arte, et restera disponible sur internet durant sept jours après la diffusion.

Photo : Arte Magazine

L’irruption des Espagnols sur le continent américain en 1519 contraint les Mayas à se réfugier dans la forêt vierge. Dans les cités abandonnées, les conquistadors découvrent des objets sacrés et utilitaires, mais aussi des milliers de livres rédigés selon un mystérieux alphabet composé de hiéroglyphes. Pour les très chrétiens envahisseurs, il ne peut s’agir là que de l’œuvre du diable : ils interdisent ces ouvrages et en brûlent un nombre considérable.

La tradition maya se perpétue néanmoins jusqu’en 1697, date de la prise de la dernière ville indépendante, puis la civilisation sombre dans l’oubli jusqu’aux premières fouilles archéologiques du XIXᵉ siècle. Les chercheurs s’attaquent bientôt au déchiffrage de la calligraphie. Ils remportent un premier succès en parvenant à comprendre le calendrier maya et à identifier les glyphes des monuments. Mais l’écriture, elle, conserve tous ses secrets.

Et il faut attendre la fin du XXᵉ siècle et l’exploration du site de Piedras Negras, dans le nord du Mexique, pour avancer de façon significative dans le déchiffrement des écrits. Une importante équipe pluridisciplinaire (réunissant des paléographes, des épigraphistes, des historiens, des ethnographes, des archéologues, des astronomes et des linguistes) commence à faire parler les textes. On y découvre des histoires de royaumes et de guerres, d’alliances et de trahisons, de puissantes dynasties et de brillants généraux, d’artistes inventifs et de héros légendaires. Des récits qui témoignent de la profonde originalité de la civilisation maya, restée longtemps totalement isolée contrairement aux grands royaumes asiatiques et européens soumis à de multiples influences.

D’après ARTE

Documentaire de David Lebrun (États-Unis, 2008, 1h30mn) – Production : Night Fire Films Inc. Company, en association avec ARTE France – (R. du 13/9/2008)

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie