actUALITES DU 18 AU 23 MAI 2017

Donald Trump et Cuba


Les déclarations de Donald Trump dénonçant « l’oppression » à Cuba jugées « ridicules »

Les déclarations « ridicules » de Donald Trump selon la télévision d’État cubaine, les excuses de la chaîne TV Globo à Dilma et Lula, le Venezuela sur la liste noire financière des États-Unis, L’enquête sur le président Michel Temer autorisée par la Cour Suprême brésilienne, un procès contre l’ex-dictateur Efraín Ríos, l’enlèvement de Salvador Adame… La semaine a été agitée en Amérique latine !

photo: Flickr

Jeudi 18 mai VENEZUELA – Les États-Unis ont porté un rude coup au camp du président Nicolas Maduro en plaçant sur leur liste noire financière huit membres de la Cour suprême vénézuélienne, accusés d’avoir aggravé la crise politique du pays en affaiblissant l’autorité du Parlement. La Cour suprême a accusé les États-Unis de poursuivre des « intérêts obscurs » pour « prendre le contrôle de la justice » du pays.

Vendredi 19 mai – BRÉSIL – La Cour Suprême a autorisé une enquête visant le président Michel Temer, accusé d’être impliqué dans un vaste réseau de corruption, a indiqué l’agence d’État Agencia Brasil. Le juge Edson Fachin « a décidé d’ouvrir une enquête contre le président Michel Temer », basée sur les confessions d’un chef d’entreprise, Joesley Batista, qui a enregistré le chef d’État donnant son accord pour le versement de pots-de-vin, a précisé l’agence. Michel Temer a ignoré les appels de plus en plus pressants à la démission et a exclu de démissionner. Voir notre article principal.

Samedi 20 mai MEXIQUE – Le journaliste Salvador Adame, propriétaire d’une télévision locale, a été enlevé par des hommes armés dans l’État de Michoacán, a annoncé sa famille, au terme d’une semaine marquée par l’assassinat d’un reporter spécialiste du narcotrafic.

Dimanche 21 mai CUBA – La télévision d’État a qualifié de « ridicules » les déclarations du président Donald Trump dénonçant « l’oppression » dont souffre selon lui le peuple cubain, dans un communiqué publié à l’occasion de la fête de l’indépendance cubaine qui marque la victoire sur les autorités coloniales espagnoles voilà 115 ans.

Lundi 22 mai – BRÉSIL – La chaine TV Globo a dû s’excuser auprès de Lula da Silva et Dilma Rousseff pour avoir diffusé une « fausse information » en affirmant dans le journal télévisé le plus regardé du Brésil que Joesley Batista, propriétaire des plus grands frigos de viande du monde, mis en examen dans le scandale Petrobras, « avait affirmé qu’il avait déposé des pots-de-vin dans deux comptes aux noms des anciens présidents Lula et Rousseff. En fait Batista a dit que cet argent était bien dans un compte à son nom » mais qu’il comptait « le donner aux campagnes de Lula et Rousseff ».

Mardi 23 mai – GUATEMALA – Le Collectif Guatemala informe que la juge du Tribunal de risque majeur A, Claudette Domínguez, a décidé d’ouvrir le procès contre l’ex-dictateur Efraín Ríos Montt pour génocide et crimes contre l’humanité. Pour des raisons de santé (démence sénile), il bénéficiera d’un procès à huis clos et sera représenté par sa fille Zury. S’il y a condamnation, la sentence devra dicter des « mesures de sécurité et de correction » et non une sanction pénale. Selon la juge, en tant que chef d’État de facto et commandant général de l’armée guatémaltèque Ríos Montt était nécessairement au courant des actions réalisées par les militaires sur le terrain.

Guy MANSUY

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie