Éditions Albin Michel

Le dernier Daniel Alarcón


« Nous tournons en rond dans la nuit » le dernier roman en français de l’écrivain péruvien

L’écrivain d’origine péruvienne Daniel Alarcón vient de publier son troisième roman en français chez Albin Michel : Nous tournons en rond dans la nuit, traduit de l’anglais par Nathalie Bru.

Photo : Albin-Michel

Né au Pérou en 1977, mais élevé en Alabama aux États-Unis, Daniel Alarcón vit en Californie. En 2007, le magasin Granta l’a distingué comme l’un des dix meilleurs romanciers américains de l’année. Depuis son premier livre La Guerre aux chandelles, publié en 2011, l’auteur rencontre un large succès auprès de la critique et a reçu de nombreux prix littéraires.

De retour sur les planches après des années de prison pour incitation à la révolte, Henry Nuñez, leader d’une légendaire troupe de théâtre, reprend sa pièce culte : Le Président idiot. Sa rencontre avec Nelson, un jeune acteur plein de fougue qui a grandi dans le culte de la révolution, le convainc de lui donner un des rôles principaux. Nelson accepte sans hésiter et part en tournée sur les routes escarpées de ce pays imaginaire d’Amérique du Sud, dans des villages marqués par les stigmates de la guerre civile. Où est la frontière entre l’imitation et la réalité ? Daniel Alarcón signe une fable politique puissante qui confirme la promesse apportée par ses deux précédents livres. Rappelons aussi que Daniel Alarcón est aujourd’hui directeur adjoint de Etiqueta Negra, prestigieux mensuel littéraire de Lima.

Serv. de presse
éd. Albin Michel

Nous tournons en rond dans la nuit par Daniel Alarcón, traduit de l’anglais par Nathalie Bru, aux éditions Albin Michel dans la collection « Les Grandes traductions ». Titre original : At Nigth We Walk in Circles. 416 p. 24 euros.