Bolivie

Mesures après le retour


Fronde latino-américaine après l’escale forcée d’Evo Morales en Autriche

En Amérique latine, le retour mouvementé d’Europe d’Evo Morales continue de faire des vagues. Plusieurs chefs d’Etat du sous-continent (Venezuela, Argentine, Equateur, Uruguay et Suriname) se sont réunis en urgence, hier, jeudi 4 juillet, en fin d’après-midi, dans la ville de Cochabamba, dans le centre de la Bolivie, pour exprimer leur solidarité envers le président bolivien. Mardi, plusieurs pays européens, dont la France, avaient interdit au dernier moment à l’avion d’Evo Morales de survoler leur espace aérien. Une interdiction consécutive à des soupçons sur la présence d’Edward Snowden dans l’avion qui a dû finalement atterrir en urgence à Vienne en Autriche.

Suite sur RFI >>