DU 2 AU 22 NOVEMBRE 2015 - 14ème édition

Belles Latinas 2015

Left aligned imageJuan Pablo Villalobos (Mexique)

Né à Guadalajara (Mexique) en 1973, Juan Pablo Villalobos a fait des études en marketing et en littérature hispanique. Après huit ans passés à Barcelone où il a dirigé une société de commerce électronique, il s’installe au Brésil. Il a effectué des centaines d’études de marché, publié des récits de voyage, des critiques littéraires et cinématographiques. Il est l’auteur de trois romans en espagnol dont deux traduits en français: Dans le terrier du lapin blanc (Actes Sud, 2011), Si nous vivions dans un endroit normal (Actes Sud, 2014) et Te vendo un perro (Anagrama, 2015). Il a également écrit un premier roman en portugais, No estilo de Jalisco (Realejo, 2014) et a traduit du portugais vers l’espagnol Todos los perros son azules de Rodrigo De Souza Leão (Sexto Piso, 2013). Ses dernières traductions, Un vaso de cólera [Um copo de cólera] de Raduan Nassar et Ladrón de cadáveres [Ladrão de Cadáveres] de Patrícia Melo, ne tarderont pas à être publiées respectivement dans les maisons d’édition mexicaines Sexto Piso et Oceano.

Si nous vivions dans un endroit normal – éd. Actes Sud

Le jeune Oreste vit au sommet d’une colline dans une bourgade mexicaine peuplée de vaches, de prêtres et d’ingénus qui croient aux fantômes, aux ovnis et aux miracles. Sa nombreuse fratrie, affublée de prénoms grecs par un père professeur d’éducation civique, se dispute tous les soirs les sempiternelles quesadillas préparées par une mère mélodramatique, acharnée à convaincre sa progéniture que la piteuse famille appartient à la classe moyenne. Alors qu’une fraude électorale sème la zizanie dans le village, la disparition dans un supermarché des “jumeaux pour de faux” Castor et Pollux fournit à Oreste le prétexte rêvé pour entreprendre l’odyssée de sa vie et découvrir le vaste monde qui s’étend au pied de sa butte.

Louvoyant habilement entre peste et choléra (nationalisme populiste et catholicisme pathologique), l’auteur fige son pays dans une désopilante caricature pour stigmatiser les errements d’une société livrée au non-sens : corruption, violence, pauvreté, trafics en tout genre. André Breton tenait le Mexique pour un pays surréaliste, on observe que ce serait là un moindre mal.

Ce qu’en dit la critique :

“Rien de tel que ce roman cocasse pour rire des plaies d’un pays où l’absurde règne en maître de longue date. Irrévérencieux au dernier degré, Villalobos divertit autant qu’il dénonce.” Delphine Peras, L’Express

C’est hilarant. Et, en même temps, terriblement émouvant. Âgé d’à peine quarante ans, Villalobos n’a pas fini de nous émerveiller.” Gérard Guégan, Sud Ouest

Si nous vivions dans un endroit normal de Juan Pablo Villalobos, traduit de l’espagnol (Mexique) par Claude Bleton, Éd. Actes Sud, 2014, 190 p., 17 € – Site des Éditions Actes Sud
Juan Pablo Villalobos

Lisez la fiche en espagnol!

Les œuvres suivantes de Juan Pablo Villalobos sont disponibles en version originale à la librairie Cien Fuegos : Te vendo un perro (Anagrama).

No categories have been selected for this portfolio page. Please login to your Wordpress Admin area and set the categories you want to show by editing this page and setting one or more categories in the multi checkbox field "Portfolio Categories".