Belles Latinas 2013

Un temps pour la mémoire

En ces temps incertains, nous poursuivons notre action de médiateurs culturels grâce, entre autres, à notre publication trimestrielle Espaces Latinos, fondée en 1984, distribuée par un réseau d’abonnés dans les pays francophones d’Europe, à notre site Web et notre newsletter hebdo, tout en restant très prudents dans notre gestion et attentifs à nos nouveaux projets. Ces médias sont des instruments essentiels pour notre travail de passeurs des cultures latino-américaines.

Quant au 12e festival littéraire Belles Latinas, il sera marqué en 2013 par une date emblématique, le quarantième anniversaire du coup d’État du 11 septembre 1973 au Chili et la mort du président Salvador Allende. Cet événement tragique qui avait suscité une vive émotion dans le monde constitue l’un des faits majeurs du XXe siècle en Amérique latine. Dans les années soixante-dix, plusieurs pays d’Amérique latine vivaient une époque sombre; le Brésil, l’Uruguay, l’Argentine subissaient des années tragiques de privation de liberté sous le joug de régimes dictatoriaux ; quarante ans plus tard, ces pays réclament toujours justice.

Belles Latinas 2013 sera ainsi une édition pour poursuivre la cohérence placée sous le signe de l’ombre et de la lumière, de l’histoire, de la mémoire et du chemin parcouru. Entre “Ombres et Lumières” donc, le festival se déroulera en trois temps, trois moments de rencontres avec des artistes (écrivains, essayistes, plasticiens, cinéastes, musiciens…), acteurs et héritiers de ces années noires et des bouleversements qui s’en sont suivis.

Pour poursuivre la cohérence de notre travail d’animation culturelle, nous associerons aux rencontres littéraires une sélection de films documentaires dans le cadre du 7e Documental qui se déroulera pendant le “Mois du film documentaire” , en novembre prochain.

Une vingtaine d’écrivains qui font partie de la liste des auteurs pressentis pour venir en France présenter leur oeuvre ainsi que leurs points de vue, leurs positions, leurs réflexions sur cette période où l’Amérique latine subissait les effets de l’absence de démocratie et de liberté. Nous proposons également de réfléchir sur le présent et l’avenir de cette région. C’est une manière de revenir sur une période traumatisante, sur les formes d’expression artistiques et politiques qu’elle génère, sur les liens qu’elle permet de tisser entre les peuples et les continents, une façon de réfléchir à la transmission de l’histoire, à la manière donc elle se vit et se construit aujourd’hui.

Cette année, nous associerons à ces réflexions des écrivains francophones afin de concrétiser l’objectif premier de notre publication et de notre structure associative : le dialogue entre les cultures. Le lancement dans le Cône Sud des premières rencontres Bellas Francesas nous incite à poursuivre ces dialogues du bout du monde en les replaçant au centre de nos rencontres de l’automne 2013.

Nous souhaitons préparer la programmation de ces rencontres automnales avant l’été afin de faciliter le travail de  communication et de permettre une préparation soignée aux préparatifs des différentes formes d’animations que nous voulons adaptées à chaque public.

Suite

Édition 2012