2 AU 22 NOVEMBRE 2015 - 14ème édition

Belles Latinas 2015

Left aligned imageAndrés Neuman (Argentine)

Andrés Neuman est un auteur argentin, né en 1977 à Buenos Aires. Ce fils de musiciens argentins exilés, diplômé en Lettres hispaniques à l’université de Grenade où il a dispensé des cours de littérature hispano-américaine est aujourd’hui traduit en une dizaine de langues. Écrivain, chroniqueur, essayiste, il a publié de nombreux romans, recueils de nouvelles et de poésie. Il est aujourd’hui l’un des jeunes auteurs hispanophones les plus reconnus des deux côtés de l’Atlantique. Son premier roman, Bariloche, finaliste du prix Herralde, a figuré parmi les révélations de l’année 1999. Son roman, La vida en las ventanas, et l’autofiction familiale Una vez Argentina (de nouveau finaliste du prix Herralde), ont aussi marqué la critique. Son quatrième roman, Le voyageur du siècle, a obtenu le prix Alfaguara et a été élu comme l’un des cinq meilleurs romans de l’année en langue espagnole par les critiques des quotidiens El País et El Mundo. Il a aussi remporté le prix national de la critique et la mention spéciale du jury de l’Independent Foreign Fiction Prize.

Parler seul éd. Buchet/Chastel

Lito, dix ans, est persuadé que s’il se concentre très fort, il peut faire varier la météo. Son père Mario, se sachant très malade, est persuadé qu’il doit laisser à cet enfant des souvenirs mémorables, Il emmène alors son fils, qui ignore tout de la situation, parcourir les routes en camion. Ensemble, père et fils embarquent pour un voyage à travers des paysages étranges, aux frontières du monde hispano-américain. Au même moment, Elena, la mère de Lito, restée à la maison, tente de trouver dans ses lectures un peu de réconfort et s’engage bientôt dans une aventure incertaine.
Parler seul nous plonge avec délicatesse dans la tête de ces personnages et nous dévoile trois intimités en proie à la perte, au désir, à l’incroyable force de vie qui chacun nous anime.
Trois voix, trois voyages : le premier de Lito, le dernier de son père. Et celui, intérieur, torturé et violemment érotique d’Elena. Alors que l’enfant pense, que la mère écrit et que le père dit, tous parlent seuls.
Entre récit d’apprentissage et derniers instants, découverte du monde et deuil de soi, entre puissance salvatrice des mots et exigences des corps, Neuman livre un texte remarquable sur ce qui unit au-delà du dicible.

Ce qu’en dit la critique :

De manière poignante et avec une grande intelligence, avec délicatesse et sans faux-semblants, Neuman parvient à montrer de quelle manière la maladie peut unir et déchirer les membres d’une famille.” Éric Bonnargent, Le Matricule des Anges

[…] Une ode poignante et pudique, lucide et vibrante, d’un lyrisme presque cruel.” Philippe-Jean Catinchi. Le Monde des livres

Parler seul d’Andrés Neuman, traduit de l’espagnol (Argentine) par Alexandra Carrasco, Éd. Buchet/Chastel, 167 p., 17 €. – Site des Éditions Buchet/Chastel

 

Andrés Neuman

Lisez la fiche en espagnol!

Les œuvres suivantes d’Andrés Neuman sont disponibles en version originale à la librairie Cien Fuegos : El que espera (Páginas de espuma), El último minuto (Páginas de espuma), Hablar solo (Punto de lectura), Patio de locos (Gog y Magog) et Una vez Argentina (Alfaguara)

Revenir

No categories have been selected for this portfolio page. Please login to your Wordpress Admin area and set the categories you want to show by editing this page and setting one or more categories in the multi checkbox field "Portfolio Categories".