NOUVEAUX LATINOS DU 1er AVRIL 2020
 

EDITORIAL DU 1ER AVRIL 2020

Nous sommes au cœur d’une pandémie inédite au cours de ces dernières décennies. Elle touche la planète entière et la mort frappe à la porte de tous. Nous vivons la peur, et nous devrons intelligemment en tirer les leçons une fois que les temps se seront apaisés. Il s’agira de repartir sur une autre voie de développement, en accord avec l’indispensable, afin de maintenir un bon équilibre de vie.

Cette semaine, dans notre confinement obligé, nous relayons l’appel de soutien de deux femmes qui souhaitent terminer un documentaire franco-argentin, Natalia Laclau et sa coréalisatrice argentine Julia Martínez Heimann. Somos Muchas Más raconte l’histoire de quatre femmes footballeuses et féministes. Les équipes du film ont ouvert une cagnotte en ligne jusqu’au 15 avril afin de financer la fin du tournage, le montage et les étapes de postproduction. Elles méritent notre soutien car leur démarche s’inscrit dans des combats féminins pour l’égalité.

Nous adaptons la ligne éditoriale de nos newsletters en tenant compte de cette période de repli, qui confère plus de temps pour la lecture, pour la réflexion et pour le visionnage chez soi. Le festival Ojo Loco de Grenoble s’invite jusque dans vos salons et vous propose ainsi une petite partie de ce qui aurait dû être cette belle huitième édition. Ce festival au nouveau format a lieu du 31 mars au 12 avril, pour notre plus grand plaisir. Enfin, cette nouvelle manière de dynamiser nos livraisons nous motive à réfléchir sur la préparation de nouvelles rubriques pour faire découvrir la culture latino-américaine. À la semaine prochaine.

Januario ESPINOSA 
Directeur

Les six dernières hebdos