Stéphane Chaumet

Stéphane Chaumet

Né en 1971 à Dunkerque, Stéphane Chaumet a publié les romans Même pour ne pas vaincre (Le Seuil, 2011), Les Marionnettes (Le Seuil, 2015), un récit Au bonheur des voiles, chroniques syriennes (Le Seuil, 2013) et les livres de poésie Fentes (Al Manar, 2015), Les Cimetières engloutis (Al Manar, 2013), La Traversée de l’errance/La travesía de la errancia (La Cabra, Mexico 2010), Urbaines miniatures (L’Oreille du Loup, 2007) et Dans la nudité du temps (L’Oreille du Loup, 2007). Il a traduit plusieurs poètes latino-américains et espagnols, ainsi que la poétesse allemande Hilde Domin et l’iranienne Forough Farrokhzad. Même pour ne pas vaincre a été adapté au théâtre dans une mise en scène de Élodie Chanut.

Même pour ne pas vaincre Éd. Le Seuil

Aucun témoignage vrai n’atteint la violence, la crudité, la fureur et le désespoir de la confession par laquelle commence ce roman : celle d’un homme mûr qui a participé à la guerre d’Algérie. On reçoit un coup de poing au cœur. Deux autres épisodes font vivre, avec la même force, des événements qui ont marqué notre époque. Un brillant avocat d’origine algérienne apprend que son père a été un supplétif de la police française quand elle traquait, par tous les moyens, le FLN à Paris. En Algérie, une jeune fille est enlevée par les islamistes et devient l’esclave des barbares. Un jeune homme rêveur et sa cousine, dont le tempérament provoquant le fascine, sont d’abord les témoins, puis les acteurs de ces histoires qui s’enchaînent, comme dans la vie, par des liens subtils. L’ambition du projet, la vérité des personnages, la maîtrise de l’écriture et de la construction font du premier roman de Stéphane Chaumet, un grand roman moderne.

Même pour ne pas vaincre de Stéphane Chaumet, Éd. du Seuil, 2011, 352 p., 19.50 €
Site des Éditions du Seuil

 

Stéphane Chaumet

Espagnol

Revenir