DU 2 AU 22 NOVEMBRE 2015 - 14ème édition

Belles Latinas 2015

Left aligned imageDiego Trelles Paz (Pérou)

Né à Lima en 1977, Diego Trelles Paz est journaliste, critique (cinéma et musique), scénariste, écrivain et docteur en littérature hispano-américaine. Il est notamment connu en Amérique latine pour ses réflexions sur le roman policier et ses recherches sur l’écrivain chilien Roberto Bolaño et a collaboré au livre Roberto Bolaño, Una literatura infinita, hommage publié par l’université de Poitiers (2005). On notera aussi sa participation à l’anthologie d’Andrés Neuman : Pequeñas resistencias 4, Antología del nuevo cuento norteamericano y caribeño (Páginas de espuma, 2005). Il est l’auteur du roman El círculo de los escritores asesinos (2005), du recueil de contes Hudson el redentor (2001), et de plusieurs anthologies dont El futuro es nuestro qui a connu un grand succès en Amérique latine, publié dans huit pays. Bioy est son premier roman traduit en français et a été lauréat du prix Francisco Casavella, et finaliste du prestigieux prix Romulo Gallegos en 2013.

Bioyéd. Buchet/Castel

 Lima, années 80. Alors que l’État et la guérilla du Sentier Lumineux se livrent une guerre sans merci, Elsa, une jeune militante communiste, est soumise aux viols et à la torture des militaires. Parmi eux, Bioy, jeune caporal tétanisé par ce déchaînement de violence.
Lima, années 2000. Bioy est désormais à la tête d’un des gangs les plus violents de la ville, au service des cartels de la drogue et du crime organisé. Ses anciens collègues de l’armée sont en prison ou en fuite aux États-Unis. Vingt ans se sont écoulés qui ont plongé le Pérou dans l’abîme, et c’est le récit de cette chute que ce roman nous livre à travers les destins croisés de Bioy, d’Elsa, d’un flic infiltré et d’un étrange garçon assoiffé de vengeance.
Intrigue tentaculaire, récit à la chronologie chaotique qui mêle le passé au présent et emprunte à des formes aussi diverses que l’écriture cinématographique ou le blog, Bioy forme un puzzle romanesque qui déploie toutes les facettes de la violence, de l’horreur et la déchéance humaine et tente sans relâche de répondre à cette question : l’idée même de rédemption a-t-elle encore un sens ? En plaçant la violence et la question de la banalisation du mal au cœur de son livre, Trelles Paz s’affirme comme l’une des voix latino-américaine les plus prometteuses du roman noir.

Le mot de l’éditeur:

Roman ambitieux et total s’il en est, effroyable et saisissant par la qualité de son écriture et l’intensité de son propos, Bioy renouvelle le genre du roman noir, politique, littéraire et réaliste. Un grand livre sur le Mal et la possibilité d’y survivre.

Bioy de Diego Trelles Paz, traduit de l’espagnol (Pérou) par Julien Berrée, Éd. Buchet/Castel, 2015, 200 p., 21 € – Site des Éditions Buchet/Castel

Les œuvres suivantes de Diego Trelles Paz sont disponibles en version originale à la librairie Cien Fuegos : El círculo de los escritores asesinos (Candaya) et Bioy (Destino).

No categories have been selected for this portfolio page. Please login to your Wordpress Admin area and set the categories you want to show by editing this page and setting one or more categories in the multi checkbox field "Portfolio Categories".