FESTIVAL DE LITTÉRATURES LATINO-AMÉRICAINES

15e Belles Latinas

Programme 2016 Catalogue Invités 2016 Autour Belles Déjà venus Les archives

Novembre : un mois riche
pour la diversité culturelle latino-américaine

Nouveaux Espaces latinos proposent durant tout le mois de novembre 2016 une série de manifestations, rencontres, projections, expositions et concerts dans le cadre du 15e festival littéraire Belles Latinas (du 2 au 15 novembre) et du 10e festival Documental, l’Amérique latine par l’image (du 28 novembre au 3 décembre 2016). Nous recevons une douzaine d’auteurs, proposons quinze films documentaires en compétition, trois concerts et deux expositions, ouverts à tout public et la grande majorité en accès libre. Dans le cadre des Belles Latinas, nous organisons une quarantaine de rencontres en bibliothèques, librairies et centres culturels. Les écrivains invités seront aussi présents pour des échanges dans différents lycées, universités et librairies partenaires.

En pointillé :  Belles Latinas a 15 ans

Personne ne croyait qu’une manifestation créée à Lyon en octobre 2002, dans le cadre de la Biennale de la danse consacrée à Terra Latina, allait demeurer quinze ans après la seule manifestation littéraire qui reste en France consacrée à l’Amérique latine… Un défi pour les organisateurs de Belles Latinas qui ont su rester prudents dans la gestion et la programmation, en accord avec les véritables forces bénévoles dont la structure culturelle dispose depuis sa fondation.

Depuis, 218 écrivains ont accepté nos invitations et ont participé à de nombreuses rencontres, particulièrement dans la région de Lyon, mais aussi dans d’autres grandes villes de France. Nous espérons garder cette recette et si possible continuer à créer et inventer d’autres formes d’animation pour la meilleure fenêtre dont dispose l’Amérique latine en France : la littérature. Pour illustrer le visuel de cette quinzième édition, nous avons demandé à la photographe italienne Luisa Lambri de nous offrir une de ses photos d’une série que nous avons découverte lors de Photo España à Madrid en 2015. Elle nous a très vite répondu pour nous céder les droits d’une de ses photos, qui reflète pour nous la période actuelle : une crise morale, politique et sociale à taille mondiale, entre ombres et lumières où nous distinguons mal encore vers la quelle d’entre elles nous avançons… en pointillé…

En pointillé donc devrait être notre suite pour les temps à venir, en gardant le cap de médiateurs culturels avec les moyens dont nous disposons, et dont nous souhaitons garantir la continuité. D’abord un siège à Lyon ouvert à tout public et durant toute l’année. Lieu de rencontres et d’activités dont les cours d’espagnol et de brésilien qui animent les soirées et les réunions de rédaction et de préparation de nos différents festivals. Et puis nos activités d’information autour de l’actualité franco-latino-américaine dont la newsletter hebdomadaire est un bon fil conducteur entre nos sources et notre réseau d’internautes qui nous suivent avec beaucoup de fidélité.

La revue trimestrielle en support papier – dont le numéro 289 est le numéro pilote des éditions à venir – sera désormais ouverte aux contributions libres. Nous appelons donc tous nos lecteurs à se manifester s’ils souhaitent y participer. Enfin, pour 2017, nous espérons renforcer et apporter plus de créativité à nos quatre festivals annuels. D’abord en avril, les 5e Bellas Francesas, dialogues entre écrivains français et latino-américains, suivies fin mai par la 3e Primavera Latina – dialogues entre écrivains et scientifiques – dans le cadre de la semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes en France, et enfin en novembre les 16es Belles Latinas et le 11e Documental.

Merci pour votre fidélité

Nos remerciements aux organisations qui nous soutiennent depuis des années : d’abord le CNL, Centre national du livre du ministère de la Culture, la DRAC Rhône-Alpes, l’Institut français, la Ville de Lyon et les délégations de rayonnement international et de la Culture, l’Opéra de Lyon, la Bibliothèque municipale de Lyon avec qui nous travaillons depuis 1992, la région Auvergne Rhône-Alpes, les services cultures des villes de Saint-Étienne, Saint-Priest, Valence, Grenoble, Corbas, Villefranche-sur-Saône, Charbonnières-les-Bains… Nous tenons aussi à mentionner les services culturels des ambassades du Chili, de l’Argentine, de l’Uruguay et du Mexique qui, en quinze ans d’existence des Belles Latinas, nous ont toujours apporté leur soutien. Enfin nous tenons aussi à souligner, deux nouveaux soutiens : La Sofia-Droit d’auteur et Lyon Métrolope, qui renforcent nos recettes pour tenir un budget équilibré.

Januario ESPINOSA
Olga BARRY
Fondateurs