PRIMAVERA LATINA - 2e ÉDITION

Une proximité lointaine

2e PRIMAVERA LATINA
Amérique latine et Caraïbes,
une proximité lointaine…

 

En 2015, dans le cadre de la semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes en France, pour la première de Pimavera Latina, nous avons organisé deux journées culturelles sur les thèmes “Ressources naturelles & développement durable” et “Après les dictatures, la démocratie ?”, en collaboration avec le Musée des Confluences de Lyon. Des tables rondes, des projections de documentaires, des lectures, des expositions ont ainsi rassemblé plusieurs personnalités comme les chercheurs Bernard Francou (glaciologue et géomorphologue), Martine Droulers (géographe) et Renée Fregosi (philosophe), le diplomate Yves Saint-Geours, le journaliste Bruno Patino ainsi que deux écrivains latino-américains, Sergio Álvarez (Colombie) et Diego Trelles Paz (Pérou).

Après le succès de cette première édition, nous avons renouvelé notre partenariat avec le Musée des Confluences pour l’édition 2016 de Primavera Latina, qui aura lieu mardi 24 mai et mercredi 25 mai. Cette année, deux problématiques seront à l’honneur :

“Mers et océans – Le poumon bleu essoufflé” : Sources de la biodiversité et de la biosphère, vitales pour la nourriture d’un milliard d’individus, matrices de mythologies et d’aventures, les mers et les océans ont acquis l’image d’un maillon clé pour le maintien de la vie sur Terre. Au regard des changements perçus et des risques prévus aucun pays n’est préservé.

“Mégapoles” : L’urbanisation est un phénomène amplifié dans les pays du Nord au XXe siècle. La croissance du nombre et de la taille des très grandes agglomérations concerne aujourd’hui les pays en développement. Parmi les cinq plus grandes au monde, deux sont en Amérique latine. Des problèmes gigantesques de gouvernance et de gestion des biens, des services et des risques se posent de manière cruciale dans les pays du Sud.

Ces deux thèmes réuniront plusieurs écrivains et spécialistes : Martín Caparrós (écrivain argentin), Doménico Chiappe (écrivain vénézuélien), Frédéric Denhez (journaliste), Jean-Pierre Gattuso (océanographe), Alexandre Magnan (géographe), Alain Mazaud (climatologue), Leoncio Orellana (architecte) et Marie-France Prévôt-Schiapira (géographe). En plus de cette programmation, deux projections de documentaires liés à ces problématiques seront diffusés – Calle López de Gerardo Barroso et Lisa Tillinger (Mexique) et Túmaco Pacífico de Samuel Córdoba – et un concert de musique d’influence brésilienne, du groupe Aquarela Brasileira, viendra clôturer ce festival dédié à l’Amérique latine.

Les deux tables rondes seront introduites par une courte présentation de l’écrivain vénézuélien Doménico Chiappe et son livre Les Murs aux édition Albatros (Genève) par Christian Roinat (chroniqueur littéraire à Espaces Latinos) et de l’écrivain argentin Martín Caparros et son livre La Faim aux éditions Buchet & Chastel par Jean-Paul Bostbarge (chroniquer littéraire à Espaces Latinos).  À l’issue de deux rencontres les écrivains dédicaceront leurs livres dans le hall du musée.

La semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes en France : du 24 mai au 4 juin 2016 – SITE CONFLUENCES

Januario ESPINOSA – Maurice NAHORY

Présentation Invités 2016 Tables rondes Concert Documentaires