Histoire des Francesas

BELLAS FRANCESAS

Dialogues littéraires au cône sud

 

En 1984, deux journalistes chiliens – Januario Espinosa et Olga Barry –, entourés de bénévoles français, créent une association loi 1901 sous le nom de “Nouveaux Espaces Latino-américains”. Au départ, c’est avant tout une revue, Espaces Latinos, visant à médiatiser la pluralité des sociétés et cultures d’Amérique latine. Elle est distribuée sur abonnement, de façon trimestrielle, dans les pays francophones de l’Europe et doublée d’une newsletter hebdomadaire en accès libre sur le site web.

En 2002, Espaces Latinos décide de faire davantage connaître les cultures latino-américaines en créant le festival littéraire Belles Latinas. L’événement invite en France des écrivains latino-américains traduits en français à participer à des rencontres et des débats pour présenter leurs œuvres. En 2012, après plusieurs années de succès avec le Festival littéraire Belles Latinas, et la participation de près de 250 invités latino-américains, la publication décide d’en créer son alter ego en Amérique latine : Bellas Francesas. Ce festival invite au cône sud des écrivains francophones traduits en espagnol, reconnus en France et publiés par de grandes maisons d’édition, et organise des rencontres avec des écrivains latino-américains ayant déjà participé à Belles Latinas en France. Une boucle permettant de concrétiser le dialogue entre les cultures et prouver que la littérature n’a pas de frontières.

Les trois premières éditions ont eu beaucoup de succès et de bonnes retombées presse. Les écrivains déjà invités ont reçu un très bon accueil de la part des Latino-américains : Mathias Énard, Lancelot Hamelin, Jean-Philippe Toussaint, Éric Faye, Laurent Mauvignier, Véronique Ovaldé, Maylis de Kerangal et Eduardo Manet. La troisième édition a eu lieu du 10 au 23 avril 2015, grâce au soutien de l’Institut Français, du Conseil de la Culture et des Arts du Chili, de la Chambre du Livre du Chili, des Alliances Françaises, des universités du Chili – École d’Ingénieurs, Université Catholique de Valparaíso, de la Bibliothèque Nationale, de la Muncipalité de Providencia, le l’Université Diego Portales, la Fondation Pablo Neruda, la Librairie Française, la librairie Lea +.

Reconnus en France et traduits en Amérique Latine, les écrivains invités en 2016 sont Stéphane Chaumet (éd. Seuil), Dominique Fabre (éd. l’Olivier) et Sébastien Rutés (éd. Albin Michel), et seront accompagnés du directeur de la maison d’édition L’Atinoir, Jacques Aubergy. Ils se rendront cette année au Chili et au Pérou, où le festival aura lieu du 22 au 27 avril dans plusieurs institutions culturelles d’envergure.

Januario ESPINOSA