PÉROU

Patrimoine culturel retrouvé


La France restitue au Pérou les trois pièces archéologiques confisquées à l’aéroport

La France a rendu ce 6 juin 2019 trois pièces emblématiques du patrimoine culturel péruvien qui avaient été interceptées par la douane en 2007 à l’aéroport de Charles de Gaulle. Conformément au communiqué, cette restitution a eu lieu à l’ambassade de Lima, une cérémonie dirigée par le directeur général des douanes, Rodolphe Gintz et l’ambassadrice péruvienne, Cristina Ronquillo. 

Photo : EFE

«Fidèle à ses engagements internationaux, notamment ceux de la Convention Unesco de 1970 relative à la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, la France a rendu ces biens culturels aux autorités péruviennes» indique le communiqué de presse du ministère de la Culture. 

En 2007, la douane a intercepté les trois pièces dans un colis provenant du Pérou et à destination d’un particulier français. Bien que le document les accompagnant ait présenté les objets comme des répliques, l’expertise sollicitée par la douane a conclu qu’il s’agissait des originaux appartenant aux cultures péruviennes de Chancay et de Chimu, dont l’exportation est interdite sans autorisation des autorités de Lima.  

Ces objets, deux statues en terre cuite et un bâton en bois sculpté, représentant des personnages anthropomorphes sont connus comme étant des Cuchimilcos. 

L’archéologue péruvien Óscar  Llanos, présent à la cérémonie, explique que les pièces «proviennent de la région de la côte centrale du Pérou et plus spécifiquement des vallées du Nord du département de Lima, entre le fleuve Chillón et le fleuve Huaura».

Lorsque l’ambassadrice du pays sud-américain a reçu les pièces, elle a signalé que «le trafic illicite de biens culturels constitue un délit grave envers la culture et le leg des générations futures», si bien que le Pérou «est fortement engagé dans les actions de récupération, de restitution et de rapatriement de [son] patrimoine culturel ».  

De son côté, le ministre français des douanes étrangères, Jean-Yves Le Drian, a salué la qualité de la coopération entre les deux nations, qui a permis la restitution d’objets arrachés à leur pays de façon illégale. 

«La France est déterminée à lutter contre le trafic illicite des biens culturels et continue à promouvoir une mobilisation forte à échelle multilatérale concernant la protection du patrimoine culturel» a déclaré Jean-Yves Le Drian. 

Les Cuchimilcos, emblèmes de la culture péruvienne, seront donnés à un musée «qui reste à définir» selon Ronquillo, qui a célébré «non seulement l’amitié, mais aussi le respect qui existe en France pour la culture d’un pays comme le Pérou, détenteur d’une grande richesse archéologique et culturelle». 

D’après Prensa Latina et DW 
Traduit par Cécile Pilgram

 
 

Articles par mois

Articles par catégorie