Chili

Alejandro Zambra


Né en 1975 à Santiago du Chili, Alejandro Zambra fut sélectionné parmi les 39 jeunes auteurs les plus représentatifs de l’Amérique latine par Bogotá, capitale mondiale du livre et Hay Festival. Il étudia la philologie et la littérature et est désormais professeur de littérature à l’université Diego Portales de Santiago. Critique littéraire, poète et romancier, son plus grand succès fut Bonzaï, traduit en plusieurs langues européennes et adapté au cinéma par Cristián Jiménez. L’œuvre de Zambra est traversée par des personnages un peu perdus, par le temps qui s’émiette, l’espace en volutes, et les désirs et les rêves qui s’évaporent sans que l’on sache vraiment pourquoi.

Photo de Maria Teresa Slanzi

[toggle title= »Personnages secondaires »]

À travers la vie d’un enfant de neuf ans, Alejandro Zambra montre le Chili du milieu des années 1980. L’auteur pointe l’importance d’une littérature provenant des enfants de victimes ou de complices de Augusto Pinochet, qui se distingue des versions officielles de l’histoire. Avec précision et mélancolie, Zambra réfléchit sur le passé et le présent du Chili dans un roman très personnel qui met en parallèle la crise d’un pays et celle d’une famille.

[/toggle]

[toggle title= »Bibliographie »]

En français :

Personnages secondaires de Alejandro Zambra, traduit de l’espagnol (Chili) par Denise Laroutis, éd. l’Olivier, 192 p., 20,20€.

La vie privée des arbres de Alejandro Zambra, traduit de l’espagnol (Chili) par Denise Laroutis, éd. Rivages, Littérature étrangère, 128 p., 12,20€.

Bonsaï de Alejandro Zambra, traduit de l’espagnol (Chili) par Denise Laroutis, éd. Rivages, Littérature étrangère, 96 p., 11,50€.

En espagnol :

Formas de volver a casa de Alejandro Zambara, éd. Anagrama, Narrativas hispánicas, 169 p.

[/toggle]

 
 

Inscription newsletter

Inscription newsletter

Articles par mois

Articles par catégorie